03/04/2008

San Sebastian - Rio Grande

(29/03/08) San Sebastián - Rio Grande (107 km) 

(Enzo)

Il nous aura fallu traverser toute l'Amérique du Sud pour enfin profiter d'une vraie journée où pédaler était plus un plaisir qu'un devoir.

20 C, vent chaud de dos, chemin serpentant entre les landes patagonienes et l'océan, une moyenne avoisinant les 26 km/h, que demander de plus !

14h00. Comme deux vrais italiens, Rodolfo et Andrea font la sieste au pied d'un talus en nous attendant. Nous finissons la journée ensemble pour atterrir dans un petit hôtel dans l'une des plus belles villes du continent. Rien d'exceptionnel, aucun monument historique, aucune petite ruelle pavée, simplement une ville tranquille, lumineuse, posée au bord de l'océan.

Plus que 200 km et nous y sommes !!!

Plus que deux journées de vélos... quelle sensation étrange.

J'ai vu que, sur le registre de l'hôtel, Andrea avait inscrit dans la case profession « Ciclista ». Je pense que c'est exactement la profession que nous avons exercée durant ces six derniers mois : ciclista !

Je ne vais pas déjà épiloguer, je le ferai probablement au calme d'ici une quinzaine, mais voici une dernière réflexion pour ce soir qui vous donnera peut-être l'envie d'envisager votre avenir différemment : « Nous sommes capables, sans utiliser nos notes, de relater chaque jour passé ici et sans en oublier aucun »

Capables de dire ce que nous avons mangé, capable de nous souvenir de la météo quotidienne, de notre état de forme, des gens que nous avons rencontrés, des gens que nous aurions voulu rencontrer, de nos joies, de nous souffrances comme dirait l'autre.

Bref, tout ce que nous pouvons vivre en Belgique sans pour cela être obligé d'enfourcher notre vélo.

Allé, la vie est belle !!!

IMG_1086

Good job !!!

 

(Corinne)

IMG_1071

...      

Commentaires

... en ze waren even buiten adem

Écrit par : marc | 03/04/2008

pénurie alimentaire est-ce dû à la grêve du monde agricole et à la pénurie alimentaire, supermarchés sans viande au pays du steak???

nous parlons de vos corps d'ascètes mis en évience dans les derniers nus...

A notre retour d' Amérique du Sud fin novembre,

nous fûmes accueillis par un " vous allez voir combien la vie a augmenté!" .Vous voilà de retour au QUE LA VIE EST CHERE DANS VOTRE PAYS: exclamation de " LARMES DE LA LUNE", une guide vietnamienne qui accompagna pendan,t dix ans des cyclistes au Vietnam et qui arrivait récemment des States (elle vit à Houston..)...

Bon atterrissage dans notre monde...et bonne réadaptation

Écrit par : pol meura | 04/04/2008

Je pars bientôt aussi pour ce beau pays, pour une traversée de 3 semaines. Si vous avez des conseils à me donner n'hésitez pas !

Écrit par : équipement cyclotourisme | 15/05/2013

Les commentaires sont fermés.